İstanbulun en sağlam ve güvenilir firması olan su kaçağı hizmetinde profesyonel kadrosu ile hizmetinizde.

Démocratie

Il y a quelque chose de surprenant dans l’hystérie qui a saisi certains leaders de la gauche israélienne et une bonne partie des médias, en cette fin d’année 2022, à l’annonce de la nomination future d’un vice-Ministre qui sera chargé de faire le tri dans les programmes scolaires externes adoptés dans les écoles publiques et financés par le contribuable.
En effet de très nombreux citoyens se sont élevés contre le fait qu’en contradiction totale avec leurs choix philosophiques, leur conception de la culture et leurs adhésions spirituelles, certains établissements scolaires, sous le Gouvernement sortant, n’hésitaient pas à « enseigner » à nos enfants des programmes tout à fait contestables, qui, au nom du « libéralisme », les invitent à mettre en cause la moralité et la justification de la défense nationale d’Israël, à « choisir », à 8 ou 9 ans, leur orientation sexuelle homo ou hétéro, et une série d’autres élucubrations d’inspiration post-moderne voir « Woke ».

Or, après une période exceptionnelle de crise institutionnelle de près de trois ans ayant conduit notre pays à procéder à quatre élections, le dernier scrutin est parvenu à une décision nette : C’est une victoire de la droite, composée essentiellement de citoyens attachés à la pérennité de l’Etat Juif Souverain rétabli il y a 75 ans après 1900 ans d’exil et de misère, et à la Tradition Juive, nationale et religieuse, chacun selon sa nuance, mais avec des caractéristiques franchement opposées au post-modernisme.

Les leaders de la gauche, y compris le Premier Ministre encore en exercice et la Ministre de l’Education nationale, relayés par les médias, se lancent dans des diatribes insensées, prévoyant l’enfermement d’Israël dans les ténèbres de la bigoterie, voire la généralisation de « milices de la pruderie » à l’instar du régime des Ayatollahs. Les imprécations contre le grand vainqueur des élections, M. Binyamin Netanyahou, reprennent de plus belle, promettant au passage la désobéissance civile et la révolte.

La gauche israélienne n’a que le mot de « démocratie » à la bouche. Mais l’on peut sincèrement se demander ce qu’elle entend par là !

En démocratie, le peuple est gouverné par ses représentants élus selon le système légal en vigueur dans l’Etat concerné. Et, dans le cas présent, Il n’y a pas de contestation sur la justesse et la légalité du dernier scrutin.

En réalité, la gauche et les post-modernes se croient, souvent avec une morgue insupportable, investis de la légitimité « démocratique ». Ce qu’ils jugent convenable, le plus fréquemment dans une singerie des dernières modes occidentales, désigne ce qui devrait être, à leurs yeux, la seule norme envisageable.

Ils vont cependant devoir se plier aux vrais principes de la démocratie parlementaire qui est la moins mauvaise méthode de traduire la volonté du Peuple souverain.  Ils ne comprennent même pas que leurs déclarations délirantes ne font que renforcer la détermination des nouveaux élus et des citoyens qui les soutiennent de bâtir un avenir serein au Peuple et à l’Etat d’Israël, dans le respect de la légitimité nationale.

Léon Rozenbaum

8 Responses to Démocratie

  1. Lise dit :

    Tt a fait d accord avec toi, grand frère
    Tu écris bien 🙏

  2. Hochberger André dit :

    Tout juste. Seulement on peut s’inquiéter du fait que le prochain premier ministre traine derrière lui quelques casseroles, et qu’on s’apprête à voter un loi spéciale pour qu’un récidive puisse être ministre.

    • JBento dit :

      moi j’ai froid au dos quand quand j’entends le mot démocratie bafouée. Le peuple pour la première fois donne au mouvement national juif la majorité absolue pour la droite sans aucune coalition avec un … centre ou autre. Quand au va t en guerre à ce que je sache la gauche au pouvoir a fait les guerre , c’est la Droite au pouvoir de BEGIN qui fait la paix avec l’Egypte , c’est la droite de Nataniahou qui apporte les fruits et bénéfices au peuple avec la paix des accords d’Abraham , et c’est ce que va accentuer encore ce gouvernement vraiment à droite en renforçant les accords d’Abraham les alliances et la sécurité intérieure selon les idées de Jabotinski adaptées aux temps modernes et aux réalités du terrain et sur des idées créatives sur l’ascension sociale pour réduire les inégalités …de façon efficiente et si un citoyen a fait des erreurs et qu’il a payé à la société son erreur et qu’il est réinséré , …faut il pour vous faire plaisir le condamner à vie ? en voilà une idée de la liberté et de la démocratie . Ce sont les soviètes et peut être des héritiers totalitaires du bilou travaillistes qui considèrent qu’il n’y a de démocratie que si sont eux qui en bénéfice

  3. ברונו-יהודה רוזן dit :

    Nous devions aussi etre isolé du monde selon les diatribes de Tsipi Livni et collegues, si Nataniahou etait elu…on se chauffe de tout bois surtout quand il est fourni par les juifs assimilés, post-moderne erdemocrates americains.

  4. Bubu dit :

    Bonsoir et chabbat chalom
    Un article formidable,concis et traduisant les délires de la gauche,de Lapid et de tous ceux qui ont une haine obsessionnelle de Bibi.
    Bravo.

  5. Dov dit :

    Vous avez des œillères et quand vous vous réveillerez il sera trop tard. Serez vous en Iran ou en Afghanistan
    Arrêtez de toujours calomnier les autres et comme vos IDOLES de rependre la haine
    Bon Shabbat

    • Léon Rozenbaum dit :

      M. Dov Je ne sais vraiment pas lequel de nous deux a des oeilleres! Vous n’apportez pas le moindre argument pour etayer vos assertions.Et en plus vous me traitez d’idolatre! Je vous suggere a l’avenir d’elever le debat.

  6. Louzoun dit :

    Tout cela est navrant, c’est la division qui a conduit jadis à la catastrophe, souhaitons que cela ne se reproduise pas

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.