En çok aranan firmalardan biri olan 1xbet türkiye giriş sizlere güvenilir bağlantı girişi sağlamaktadır. Telefonlarınızdan da sorunsuz bir şekilde giriş yapabileceğiniz 1xbet mobi sayesinde günün her saati konum fark etmeksizin işlem yapabilirsiniz. Android cihazlar için özel olarak yapılmış olan 1xbet apk sayesinde uygulama içerisinde kumar oynayabilirsiniz. Yasaklı siteler arasında olsa da sürekli ala adı değiştiren firma anlık olarak 1xbet güncel giriş sitesinden yeni domain girişini paylaşmaktadır. Sorunsuz bir şekilde mobil ödemeli bahis siteleri sayesinde her türlü ödeme yöntemini kolaylıkla kullanabilme şansınız bulunuyor. Sektörde bir çok farklı site bulunuyor fakat bunların arasında en iyi bahis siteleri hangileri merak ediyorsanız içeriğimizi ziyaret edebilirsiniz. Hemen hemen her sitede bulunan canlı bahis özelliği sayesinde farklı maçlarda farklı bahisler yapabilirsiniz. Farklı bir adres üzerinden iddaa siteleri içeriğine ulaşarak güvenilir bir bağlantı sayesinde erişim sağlayın. Farklı bir adresteki güvenilirliği sorgulamak zor olabiliyor ama sizlerle en güvenilir bahis siteleri hangileri onları tartışmak için güzel bir içerik oluşturduk. Birbirinden farklı oyunlara kolaylıkla erişi sağlayarak hemen kumar oynayabileceğiniz casino oyna adresini takibe alın. İstanbulun en sağlam ve güvenilir firması olan su kaçağı hizmetinde profesyonel kadrosu ile hizmetinizde.

Category Archives: Uncategorized

Pourquoi Kobili Traore, l’assassin avéré de Sarah Halimi, doit-il être jugé en Israël ?Par Léon Rozenbaum*

Le code pénal israélien (Hok Hahonshin) prévoit dans son article 13 (B) (2) Amendement No 39, 5754-1994, que le droit pénal israélien s’applique à « des infractions commises à l’étranger contre la vie d’un Juif, son intégrité physique, sa santé, ou son patrimoine, en raison du fait qu’il est Juif ».
Il s’agit d’une dérogation au principe de territorialité de la compétence des tribunaux israéliens. Ceux-ci sont normalement conduits à juger des crimes et des délits uniquement sur le territoire national. La justification de cet état de fait et de droit est à rechercher dans la longue Histoire du Peuple d’Israël. L’Etat national du Peuple Juif garde en effet, une mémoire vivace de la nuit de l’exil durant laquelle, beaucoup trop souvent, les infractions contre les Juifs restaient impunies, y compris les crimes les plus sanglants.
Cela doit cesser définitivement avec la restauration de la souveraineté juive dans son Pays. Il faut donc, dans les cas où un tel crime même commis en dehors d’Israël demeure impuni dans des conditions suspectes, instituer une compétence subsidiaire au profit des tribunaux d’Israël, à l’instar de la compétence de la Cour Pénale internationale, face à des systèmes judiciaires déficients.

IRRESPONSABILITÉ

Trop d’Israéliens sans conscience historique, ignorent la virulence des démons antijuifs qui ribotent dans l’inconscient collectif de l’Occident et du monde musulman.
En période de crise, de tels préjugés enflent, et inspirent une haine tenace irrationnelle surtout contre l’Etat juif souverain. De ce fait, un nombre considérable d’Israéliens interprètent mal leur situation objective dans le monde et celle de leur pays.
Si les Israéliens « cartésiens » ont une mission particulière en ce moment (Août 2020), c’est celle de tirer la sonnette d’alarme face à l’irresponsabilité qui s’étale dans nos médias et jusque sur les bancs du Gouvernement et de la Knesset.
Le monde vit une pandémie sans précédent depuis cinq mois. Ses effets, surtout économiques, sont, pour diverses raisons, probablement beaucoup plus graves et durables que ceux de la grippe espagnole d’il y a un siècle. Les pays les plus riches et les plus développés ne sont pas les moins atteints, au contraire. Le virus en question reste mystérieux, ses effets, sa résistance, le traitement contre lui sont incertains et discutés. Dans le meilleur des cas, un vaccin ne sera vraiment disponible que dans plusieurs mois. Des centaines de milliers de personnes sont atteintes et l’on enregistre des dizaines de milliers de décès du fait de cette maladie. Tout se passe comme si après une première vague qui semblait avoir été jugulée dans certains pays, une seconde vague plus puissante déferle un peu partout.

Open letter to Marc Perrin de Brichambaut, Judge of the International Criminal Court

Mr Judge, if I take the initiative of this letter, on the eve of an important decision to be taken soon within the framework of your jurisdiction and for which you have been committed, concerning the recognition or not by the Court of its jurisdiction in a case presented by the Palestinian Authority born of the Oslo Accords, it is because of a sense of urgency and fear that I would experience in the face of the disastrous consequences that would result had to be retained.

La plaie du Corona

La plaie du Corona s’installe et commence à miner nos certitudes les plus enracinées.
Notre confiance dans le « progrès » d’abord. La médecine moderne a fait tant de miracles depuis plusieurs décennies que la surprise devant l’ampleur de cette pandémie nous laisse pantois. Et plus encore l’absence de solutions prévisibles: ni vaccin, ni traitement véritablement efficace et vérifié.

פולחן עיוור של בית משפט העליון

בג »ץ היפר ברגל גסה עיקרון בסיסי של הדמוקרטיה שהוא הפרדת הראשויות. מעולם לא קבעה הרשות השיפוטית את סדר היום של הרשות המחוקקת ומעולם לא הטילה עליה כלל בניגוד לתקנותיה.

Saluer les 50 ans de la « Commission Israël »

Les militants Juifs sionistes, face au mur d’hostilité édifié par nos ennemis en Europe et ailleurs, ont appris à apprécier à leur juste valeur le soutien sans faille des amis chrétiens d’Israël et du Peuple Juif. Qu’ils soient aujourd’hui encore peu nombreux ne fait que renforcer notre amitié et notre admiration pour leur force d’âme et la continuité de leur adhésion sincère et désintéressée.
M. Jacques Obojtek l’actuel animateur de la « Commission Israël » et du site internet « Israëlvivra.com » a raison d’insister sur le fait qu’il est un chaînon dans une longue chaîne d’amitié chrétienne pour le projet du Retour d’Israël dans son pays et sa reconstruction miraculeuse. Depuis un demi-siècle résonne cette voix amicale, comme une torche de vive lumière au milieu des ténèbres.

Les enjeux de pouvoir en Israël

La gauche israélienne ne parvient pas à réaliser qu’elle ne reprendra jamais le pouvoir. La catastrophe des accords d’Oslo l’a définitivement disqualifiée. Contrairement à ce que voudrait laisser croire une campagne sournoise actuelle des principaux médias, l’affaire de l’assassinat de Rabin est loin d’être réglée 24 ans après. La réalisation d’un film lénifiant sur le sujet tente de colmater les énormes brèches de la version officielle et les commentateurs patentés essaient de jeter le discrédit sur tous ceux qui expriment sur elle des doutes légitimes.
Les accords d’Oslo ont non seulement coûté la vie à des centaines d’Israéliens innocents, ont estropié des milliers d’autres mais en outre la politique de Rabin et Peres a constitué une série d’atteintes principielles à la trame même de l’Histoire Juive et à la démocratie israélienne, sans compter, par la réhabilitation d’Arafat, la folle justification du terrorisme comme méthode partout dans le monde. La violation massive des libertés publiques à cette occasion par des gens qui n’ont soi-disant que le respect de la loi à la bouche, constitue une cocasserie tragique.

Why my future is here An answer to Gershon Baskin

Gershon Baskin sees himself as a professional of peace. Otherwise we would not have seen for years his papers published in The « Jerusalem Post » under the subtitle: « Encountering Peace ». But his last article published on May 16, 2019, and written in Kigali, Ruanda, sounds more as a call to civil war in Israel than anything else.
If it is legitimate for him to praise the peaceful reconstruction of Ruanda after the genocide against the Tutsis which took place 25 years ago, his enthusiasm for the interdiction to use the term « tribe » there, is much less acceptable. And above all, the comparison with the situation in Israel, is a pure scandal.

Une minorité de Français

Voilà maintenant des années que certains observateurs franco-Israéliens expliquaient dans des articles et des conférences leurs inquiétudes pour la France. Ils mettaient en lumière le fait que les politiques anti-israéliennes des gouvernements français de droite et de gauche traduisaient en réalité un profond malaise d’une société, d’un Etat et d’un pays qui pendant deux siècles au moins avait été l’un des phares de l’humanité.
La collaboration avec les nazis et avec la Shoah, bien plus vaste que ce que de Gaulle avait réussi à faire croire, et la fin peu glorieuse de l’empire colonial français qui ne s’est pas transformé en « Communauté », continuent de miner la stature morale de la France.

L’Exil et le Royaume

Il extrêmement frappant de constater qu’un homme de la stature d’Alain Finkielkraut peut à la fois être d’une extraordinaire lucidité lorsqu’il traite des problèmes de la France et d’un aveuglement d’idéologue borné lorsqu’il traite des problèmes d’Israël.
Lorsqu’il se pose en défenseur de la notation à l’École en France parce qu’il éprouve avec des personnes de plus en plus nombreuses que le post-modernisme entraîne la société occidentale vers le bas, ce qui ne fait pas de lui un « réactionnaire », mais plutôt un observateur avisé de la société dans laquelle il vit, il est en phase avec son univers.Mais quand il articule que les prochaines élections en Israël seraient « celles de la dernière chance » et répète les poncifs éculés d’une gauche israélienne à bout de souffle, selon lesquels « l’occupation pervertit », ou évoque son soutien aux manifestations d’Arabes palestiniens contre  des établissements juifs prétendument illégaux, l’on peut légitimement se demander si nous vivons sur la même planète et mettre en doute son sens des réalités.