Category Archives: Monde

Décaper la tentation du révisionnisme

La vision du monde de certains observateurs européens parmi les plus sérieux qui s’est exprimée par exemple dans une émission d’Arte-France ce 6 Juin 2019 a de quoi surprendre par l’ampleur de son aveuglement.
En un mot l’Europe occidentale serait dans la vérité d’un multilatéralisme savant et fécond et Trump serait le fauteur de troubles, populiste, égoïste, ignorant et grossier, destructeur de l’ordre mondial patiemment élaboré après 1945.
Décidément, les Français n’ont pas pardonné aux Américains de les avoir libérés de l’occupation nazie. L’une des questions posées à l’aréopage de spécialistes invités lors de ladite émission, n’était pas moins que l’affirmation (spécieuse) que bien d’autres Nations ayant participé à la libération de la France, ne donnait-on pas au Président des USA un honneur exagéré en lui réservant en France une place centrale lors de la commémoration de l’anniversaire du débarquement de Normandie?

Un autre traitement d’Israël et des Juifs

Il suffit de lire de quelle façon le journal « Le Monde » rend compte des affrontements entre l’Etat d’Israël et le Hamas pour comprendre l’état de délabrement moral dans lequel le postmodernisme a conduit l’Europe occidentale.
Plus de sept cent missiles contenant plusieurs centaines de kilos d’explosifs ont été tirés délibérément, en 3 jours, sur les civils israéliens dans un rayon de 40 kilomètres autour de Gaza. Si Israël n’avait pas inventé un système de protection antimissile unique au monde, Dôme de fer, qui est parvenu à arrêter 86% des tirs dirigés sur les centres habités, les morts se compteraient par milliers. Cependant la protection n’est pas absolue et l’on déplore en Israël 4 morts d’atteintes directes et de très nombreux blessés, plus d’un million d’Israéliens ayant été bloqués dans les abris pendant trois jours, entravant toute vie normale.

Une villa dans la jungle

La décision de Donald Trump de replier les troupes américaines de Syrie n’aurait pas dû nous surprendre. Toute une série de mesures et de déclarations pro-israéliennes de sa part ne signifient nullement que sa ligne de conduite non conventionnelle s’appuyant sur le principe: »America First » (L' »Amérique d’abord ») tel que lui-même l’interprète au temps « t », ne puisse entrer en conflit avec ce que nous percevons comme l’intérêt national d’Israël.
Comme l’a expliqué récemment Itzhak Mopsic, l’Etat d’Israël est « une villa dans la Jungle ». Au Proche-Orient, se mesurent, s’affrontent et s’allient des puissances, des groupes, des armées, dont la plupart ne reculent devant rien et surtout pas les pires horreurs, les atteintes aux droits élémentaires de la personne humaine et au droit de la guerre.

The problems of the West

When one considers the problems facing today Western civilization, it may be useful, in order to maintain hope, to carry out a vast historical analysis over several millennia.

The problems of the West are really serious and the least are not the rise of Islam in Europe and America, climate change, globalization orchestrated by dark forces, rising insecurity, pollution, the loss of national identities, hedonism, frenzied individualism, desertification of the countryside, questions about education at time the Internet is present at any moment on your phone, etc.

Even if beyond 10,000 years, our historical knowledge proper becomes vague, we have at least some certainties: the climate has already experienced changes in the historical era, civilizations, sometimes advanced, have developed in empires and then ebbed in the face of other growing civilizations, equilibrium has sometimes been created for centuries and then broken off abruptly. Certain natural disasters and, of course, wars, have defeated brilliant civilizations with scientific knowledge and remarkable works of art to lead the world into times of chaos and barbarism.

Les problèmes de l’Occident

Lorsque l’on considère aujourd’hui les problèmes qu’affronte la civilisation occidentale, il peut être utile, pour conserver l’espoir, de procéder à une vaste analyse historique sur plusieurs millénaires.
Les problèmes de l’Occident sont réellement graves et les moindres ne sont pas la montée de l’Islam en Europe et en Amérique, les modifications climatiques, la globalisation orchestrée par des forces obscures, l’insécurité montante, la pollution, la perte des identités nationales, l’hédonisme, l’individualisme forcené, la désertification des campagnes, les questionnements sur l’éducation à l’heure de l’Internet sur portable, etc…

Accélération de l’Histoire

Tout se passe comme si les évènements mondiaux actuels convergeaient vers un dévoilement lent mais de moins en moins contestable des fins dernières de l’Humanité. Certes, il reste encore beaucoup d’inconnues à déchiffrer et chacun est libre de juger par lui-même du degré de transcendance et de celui d’immanence où il veut bien placer son regard.
Pour la foi juive, l’Histoire du monde a une direction et un sens. Nous ne sommes pas ballotés dans un monde absurde errant au petit bonheur du hasard et de la nécessité. Le Créateur du Ciel et de la Terre a laissé sa place à l’Homme, en toute liberté, pour accomplir Son monde et faire réussir l’Histoire de l’Homme selon un contrat moral. La Bible hébraïque nous raconte comment après les échecs répétés de l’humanité, la stratégie des Patriarches Abraham, Isaac et Jacob mise en œuvre par la suite par Moïse, a consisté à constituer à partir d’une famille, un Peuple qui acceptera une conduite de moralité venue d’en-haut au Sinaï, et qui, par l’exemple, convaincra l’Humanité entière de reconnaître la royauté divine en vue d’un assainissement moral global.

Quand la duplicité des « élites » européennes devient faillite morale

Les Européens savent mieux que le Hamas ce que ses terroristes faisaient aux frontières d’Israël. Quand les gens du Hamas affirment en milieu arabe que leurs attaques n’étaient pas des manifestations pacifiques, les Européens veulent les persuader qu’ils se trompent.
Voilà qui est tout de même inouï: les terroristes du Hamas s’évertuent partout dans le monde arabe, à la différence de leurs mises en scène en Occident, à convaincre leurs interlocuteurs que leurs opérations contre la frontière avec Israël avaient un caractère violent, puisqu’effectivement ils ont lancé des centaines d’hommes armés, dument entrainés dans leurs rangs, à tirer à balles réelles sur les forces armées d’Israël, à déchirer la clôture en plusieurs endroits (pas moins de treize), pour tenter des percées et déposer des dispositifs explosifs pour les faire sauter au passage des Israéliens. Le tout sous le couvert de dizaines de milliers de civils hommes, femmes et enfants fortement encouragés à leur servir de boucliers humains sans le savoir.

Honnêteté intellectuelle

Deux événements majeurs très récents ont toutes les chances d’emporter des conséquences morales et politiques considérables dans les mois et les années à venir: La décision du Président américain Donald Trump de cesser l’application de l’accord nucléaire iranien mis en œuvre par son prédécesseur à la Maison Blanche d’une part, et la très ferme riposte israélienne à l’attaque de vingt missiles iraniens tirés depuis la Syrie contre Israël, d’autre part.
Cette riposte a entrainé la quasi-annihilation du dispositif offensif iranien en Syrie.
Voilà des années que le Premier Ministre d’Israël, M. Binyamin Netanyahou alerte l’Occident sur la montée en puissance de l’Iran des Ayatollahs et ses intentions belliqueuses et expansionnistes qui deviendraient dramatiques si ce régime accédait à l’armement nucléaire vers lequel il a investi d’immenses efforts et moyens et a avancé de manière significative.

Un nouvel affrontement mondial?

La MENA, agence de presse israélienne francophone dont le siège est dans l’extrême nord d’Israël à Metoula, faisait remarquer très récemment qu’Il est temps de définir une stratégie pour les puissances qui, horrifiées par l’emploi de gaz de combat contre une population civile par Assad, avec la complicité des Russes, ont décidé d’intervenir militairement contre le boucher syrien, ou du moins, le proclament ouvertement ce qui leur impose au moins une action sérieuse, sinon ils perdraient la face.
Or la surenchère verbale a monté de trois crans, lorsqu’un porte-parole officiel russe a affirmé que « chaque missile américain tiré contre la Syrie, sera neutralisé ».

The real problem: the moral disintegration of the West

It has been months since the terrorist organization Hamas announced Urbi and Orbi its intention to organize a vast provocation by inciting, often by force, tens of thousands of people to attempt incursions into Israeli territory, to deposit explosive mines and to kill as many Jews as possible. 
The sovereign State of Israel, for its part, has long announced by all means that it will not accept any violation of its sovereignty.
Hamas has been in absolute control of the Gaza region for the past ten years, spreading an ideology of anti-Semitic hatred, from kindergarten to university, radio, television, mosque, In the youth and on the streets, the spirits of an entire population are poisoned systematically to make them believe that the destruction of Israel and the slaughter of its inhabitants is within reach.