Category Archives: France

Laurent Joffrin complice du négationnisme arabe?

Le directeur de la publication de « Libération » a fait paraître récemment un article intitulé: « Dieu est-il diplomate », où, à la lumière de l’exclamation naturelle de l’Ambassadrice d’Israël en France rappelant le simple fait que Jérusalem est la capitale du Peuple Juif depuis 3000 ans, depuis que le roi David l’a proclamée telle, il tente d’accréditer l’idée que l’Histoire juive serait pure légende, en tout cas antérieurement au 6ème siècle avant l’ère commune. Il est vrai qu’un petit nombre d’archéologues Israéliens post-modernes, en mal de publicité, comme Finkelstein et Silberman, avaient il y a quelques années tenté d’accréditer l’idée que le texte de la Thora serait le fruit d’une machination politique des serviteurs des rois de Juda, à l’instar des légendes accompagnant la royauté française.

Raisonner sur l’antisémitisme

Voir, depuis Israël, un débat télévisé français sur le « nouvel antisémitisme » ressemble aujourd’hui, pour un militant juif septuagénaire devenu Israélien il y a plus de 40 ans, à un mauvais rêve plein d’évocations tragiques et de prémonitions dramatiques. Mais surtout, il confirme l’impression d’indigence intellectuelle, de défaut de connaissances historiques élémentaires et plus encore de mauvaise foi et de malhonnêteté intellectuelle de la plupart des débateurs.

Les perversions du langage et de l’écriture: jusqu’à quand?

En Israël, nous savons parfaitement, parce que nous en avons été les premières victimes, et depuis des décennies, reconnaître et qualifier le terrorisme islamique.
Dans le cadre des thèmes coraniques, et quelles que soient les techniques de camouflage, de tromperie et d’intoxication mises en œuvre massivement par l’Organisation des Etats Musulmans (OCI) qui constitue la plus importante et la plus riche organisation internationale après l’O.N.U., l’objectif avoué de l’Islam est la maitrise politique des terres émergées afin, disent-ils, d’établir « le Royaume de Dieu sur terre ».
Les Juifs et les Chrétiens ou « gens du Livre » pourront être autorisés à survivre dans ce monde islamisé qu’ils préconisent, à condition de reconnaître la suprématie de l’Islam en endossant le statut de « Dhimmis » par l’acceptation de toutes sortes de mesures vexatoires et de payer l’impôt spécial de la Jizzia, autant dire, la servitude. Toute autre personne pratiquant une autre croyance, n’aura que le choix entre la conversion à l’Islam ou la mort.

UNE CHAPE DE PLOMB: UN BOULET VERS LA NOYADE DE LA CIVILISATION FRANÇAISE

La chape de plomb sur le scandale de l’assassinat de Sarah Halimi ז »ל, est de même nature que la censure par la chaîne Arte en France du documentaire commandité par sa branche allemande sur l’antisémitisme en Europe.
Les « élites » médiatiques et politiques dans La France de 2017 sont incapables de regarder la réalité de l’antisémitisme musulman en face et cette paralysie entraîne leur pays vers le fond. Parce que le réel est toujours plus fort que l’attitude de fuite et que lorsque l’on cède sur la haine des Juifs, on cède ensuite sur bien d’autres choses, au point de mettre en péril sa propre identité et son ordre public.

La complaisance au mensonge

Dans les années 50 et 60 du vingtième siècle, en tout cas, à l’école, l’aventure de la découverte du monde était encore un défi magique. Les « 75 aventures vécues » d’un livre très célèbre en ce temps-là, nous paraissaient, à nous les jeunes élèves, le modèle même d’une vie à suivre. Le contact scout avec la nature, l’effort et la responsabilité ne pouvait que renforcer notre enthousiasme.
L’an 2000 semblait l’Eldorado lointain d’une humanité à la fois technologique et apaisée. Mais du moins la division des humains en Nations n’était pas perçue comme une incongruité ou quelque chose dont il aurait fallu avoir honte. D’ailleurs, nombreux étaient encore les peuples qui attendaient leur indépendance ou qui venaient juste d’accéder ou de renouer avec la souveraineté après une longue période coloniale.

Non par peur, mais par lucidité

Dans un vieux pays comme la France, les soubresauts politiques constituent une situation inhabituelle et pleine de dangers. La population juive d’un pays autre qu’Israël a toujours des raisons de craindre l’instabilité dans ce pays.
C’est toujours dans ces moments de crises que se réveillent les vieux démons. La haine des Juifs en est un. Surtout si la situation de ce point de vue s’est dégradée depuis longtemps, l’antisémitisme de gauche en France marchant désormais sans conteste main dans la main avec l’antisémitisme de droite.

Coup de semonce aux Juifs de France

Le problème majeur de la France depuis une trentaine d’années est l’arrivée massive sur son sol de personnes relevant de la civilisation islamique. Contrairement à ce que voudrait faire croire une certaine « bien-pensance » de gauche, faire cette constatation n’est nullement une considération « raciste ». La peur de l’Islam ou « islamophobie » n’a rien de gratuit au vu du mode d’expansion de cette civilisation, de ses méthodes et de ses valeurs depuis 14 siècles. Son programme idéal avoué est sa domination politique sur l’ensemble du monde. L’actualité récente dans de nombreux pays montre que ce programme doit être pris au sérieux

Communautarismes

Ces dernières années le terme de « communautarisme » semble désigner une idéologie contraire aux traditions françaises de Liberté, Egalité, Fraternité, dont le but serait de fracturer l’unité nationale au profit d’un émiettement racial et religieux venu d’ailleurs. La mise hors la loi du « Burkini » et sa mise en œuvre brutale ces dernières semaines par différentes municipalités françaises et la réaction du Conseil d’Etat contre ces mesures, éclairent le malaise évident autour du « communautarisme ».

Le glas de l’intelligence française

C’est peu dire que le vote de la France en faveur d’un texte négationniste de l’Histoire réelle prétendant nier tout lien entre le Peuple Juif et le Mont du Temple à Jérusalem sonne le glas de « l’amitié traditionnelle franco-israélienne », une réalité des années cinquante et soixante du vingtième siècle, mais devenue depuis longtemps un slogan vide de sens. Ce vote scélérat sonne aussi le glas de l’intelligence française.

QUE VEUT LA DIPLOMATIE FRANÇAISE?

Lors d’une réunion récente au Quai d’Orsay, le Secrétaire général du Ministère français des Affaires Etrangères a déclaré à des diplomates Israéliens que la résolution 181 des Nations-Unies « était d’actualité ».
Le message est clair: La France de 2016 fantasme la disparition progressive ou brutale de l’Etat d’Israël et le dit. En effet la résolution 181 de 1947 prévoyait trois moignons de territoire indéfendables pour y installer un Etat juif noyé dans un océan arabe, Jérusalem devant devenir territoire international.