Category Archives: France

La complaisance au mensonge

mensonge

Dans les années 50 et 60 du vingtième siècle, en tout cas, à l’école, l’aventure de la découverte du monde était encore un défi magique. Les « 75 aventures vécues » d’un livre très célèbre en ce temps-là, nous paraissaient, à nous les jeunes élèves, le modèle même d’une vie à suivre. Le contact scout avec la nature, l’effort et la responsabilité ne pouvait que renforcer notre enthousiasme.
L’an 2000 semblait l’Eldorado lointain d’une humanité à la fois technologique et apaisée. Mais du moins la division des humains en Nations n’était pas perçue comme une incongruité ou quelque chose dont il aurait fallu avoir honte. D’ailleurs, nombreux étaient encore les peuples qui attendaient leur indépendance ou qui venaient juste d’accéder ou de renouer avec la souveraineté après une longue période coloniale.

Non par peur, mais par lucidité

France-Israel

Dans un vieux pays comme la France, les soubresauts politiques constituent une situation inhabituelle et pleine de dangers. La population juive d’un pays autre qu’Israël a toujours des raisons de craindre l’instabilité dans ce pays.
C’est toujours dans ces moments de crises que se réveillent les vieux démons. La haine des Juifs en est un. Surtout si la situation de ce point de vue s’est dégradée depuis longtemps, l’antisémitisme de gauche en France marchant désormais sans conteste main dans la main avec l’antisémitisme de droite.

Coup de semonce aux Juifs de France

Marine LP

Le problème majeur de la France depuis une trentaine d’années est l’arrivée massive sur son sol de personnes relevant de la civilisation islamique. Contrairement à ce que voudrait faire croire une certaine « bien-pensance » de gauche, faire cette constatation n’est nullement une considération « raciste ». La peur de l’Islam ou « islamophobie » n’a rien de gratuit au vu du mode d’expansion de cette civilisation, de ses méthodes et de ses valeurs depuis 14 siècles. Son programme idéal avoué est sa domination politique sur l’ensemble du monde. L’actualité récente dans de nombreux pays montre que ce programme doit être pris au sérieux

Communautarismes

Ces dernières années le terme de « communautarisme » semble désigner une idéologie contraire aux traditions françaises de Liberté, Egalité, Fraternité, dont le but serait de fracturer l’unité nationale au profit d’un émiettement racial et religieux venu d’ailleurs. La mise hors la loi du « Burkini » et sa mise en œuvre brutale ces dernières semaines par différentes municipalités françaises et la réaction du Conseil d’Etat contre ces mesures, éclairent le malaise évident autour du « communautarisme ».

Le glas de l’intelligence française

C’est peu dire que le vote de la France en faveur d’un texte négationniste de l’Histoire réelle prétendant nier tout lien entre le Peuple Juif et le Mont du Temple à Jérusalem sonne le glas de « l’amitié traditionnelle franco-israélienne », une réalité des années cinquante et soixante du vingtième siècle, mais devenue depuis longtemps un slogan vide de sens. Ce vote scélérat sonne aussi le glas de l’intelligence française.

QUE VEUT LA DIPLOMATIE FRANÇAISE?

Lors d’une réunion récente au Quai d’Orsay, le Secrétaire général du Ministère français des Affaires Etrangères a déclaré à des diplomates Israéliens que la résolution 181 des Nations-Unies « était d’actualité ».
Le message est clair: La France de 2016 fantasme la disparition progressive ou brutale de l’Etat d’Israël et le dit. En effet la résolution 181 de 1947 prévoyait trois moignons de territoire indéfendables pour y installer un Etat juif noyé dans un océan arabe, Jérusalem devant devenir territoire international.

Face à DAECH, que faire?

vehicule blinde dans paris

La stupeur qui a saisi les Français face aux attentats en série de Paris, signés DAECH, n’a d’égale que l’indifférence de leurs médias, et, en général des médias européens, face au terrorisme islamique qui frappe les Israéliens depuis des années et de nouveau particulièrement depuis deux mois.
Voilà des années que des franco-israéliens nombreux n’ont cessé de mettre en garde les Français de France contre l’aveuglement volontaire des politiques, des médias et des intellectuels face à la montée de l’Islam en Europe et singulièrement en France et ses conséquences, sociales, politiques et humaines, en particulier sur les libertés publiques et le statut de la femme.

Un vrai réveil ?

L’ignoble attentat par lequel un « militant » islamiste, dans la France profonde, a froidement assassiné son employeur puis a accroché sa tête coupée à la clôture entourée d’étendards de l' »État Islamique » va–t-il changer quelque chose à l’atmosphère générale de dénigrement d’Israël et des Juifs dans la presse et la société française?

Peut-on après cet électrochoc de la découverte qu’aucun Français, ni à Paris, ni en province, n’est à l’abri des déchaînements soudains et barbares des islamistes, attendre un changement dans le vocabulaire de l’Agence France-Presse qui donne le ton dans le monde francophone et qualifier enfin de « terroristes » les assassins Arabes d’Israéliens Juifs et non plus de « militants » pour adoucir, voire justifier leurs forfaits?

La France a pris la tête de la croisade anti-juive

Nous savons déjà qu’à peine le quatrième gouvernement Netannyahou formé, il faut s’attendre à un Tsunami politique de pressions sur Israël pour qu’il cède « tout » aux Arabes palestiniens dans une démarche suicidaire. Or une large majorité d’Israéliens est désormais convaincue que la vision des Occidentaux du Proche-Orient est totalement obsolète et éminemment dangereuse pour le Peuple d’Israël.

Pour les Franco-Israéliens, le fait que la France ait pris la tête de cette campagne mondiale d’hallali contre l’État hébreu est certes pénible intellectuellement et même affectivement. Mais ce fait ne diminue en rien leur détermination légitime, comme celle de tout le Peuple qui vit à Sion, à sauver leur État et leur peau contre les menées incendiaires et hostiles, émanant de quiconque, avec toute l’énergie et la force nécessaires.

Les leçons des tueries

Nous avons désormais assez de recul pour évaluer les réactions en France, en Israël et dans le monde après la tuerie de Charlie-Hebdo et celle du supermarché vendant des produits alimentaires en conformité à la Tradition d’Israël (Cacher) de la porte de Vincennes à Paris.

Tout se passe comme si la réaction instinctive saine du peuple de France de refus de la violence musulmane avait été systématiquement dévoyée, détournée de son sens et transformée en un galimatias post-moderne.

Mais en outre, l’inimaginable différence de traitement par les médias et la conscience populaire en France, de l’assassinat de journalistes courageux mais assumant les risques de leurs choix satiriques, et d’autre part, celui de Juifs innocents, venus seulement faire leurs achats à la veille de leur jour de repos, ne peut pas ne pas révéler la chute morale de la société européenne et l’immense danger qu’elle fait courir aux Enfants d’Israël encore en exil dans ces contrées.