Les explorateurs

La pente naturelle de l’esprit humain est l’autojustification. C’est aussi pourquoi il est si difficile de procéder à un échange intellectuel véritable. Pourtant, il y a eu des époques privilégiées où l’esprit soufflait, et où l’on prenait le temps d’écouter les idées de vos partisans et de vos adversaires. Se pourrait-il que ces temps aient été seulement rêvés par Lagarde et Michard?
En tout cas, il est certain que la révolution informatique et médiatique alliée en France aux conséquences du laxisme dans l’enseignement né de Mai 1968, a entraîné un appauvrissement du langage, et de la capacité d’écoute. L’une des conséquences de cette constatation est aussi l’enfermement intellectuel des masses dans des concepts simples manipulés et manipulateurs. Cette indigence mentale conduit aussi à la réémergence des mythes et des préjugés enfouis aux marges de la conscience des sociétés.
La remontée vertigineuse de l’antisémitisme européen s’inscrit aussi dans ce processus, même si la haine d’Israël qui n’en est qu’une des branches, a aussi d’autres sources.

A l’intérieur du Peuple Juif, les conséquences de l’autojustification chronique et de la pauvreté intellectuelle sont plus graves qu’ailleurs. En effet, au sein du « Peuple du Livre » une tradition colossale induit un engouement pour l’Etude d’une spécificité sans équivalent dans d’autres groupes humains. C’est bien ainsi d’ailleurs que les Juifs sont parvenus à rester eux-mêmes malgré une dispersion exilique de 1900 ans aux quatre coins du monde.

Ceux qui, parmi les Juifs, ont pris la mesure de la catastrophe morale pour l’Humanité entière que constitue le massacre sélectif de masse des Juifs d’Europe, la Shoah, ne peuvent pas accepter de passer à côté du miracle de la résurgence de la souveraineté juive dans son pays.

Si vous comprenez le sens des versets psalmodiés à chaque instant de leur vie par des centaines de génération de vos pères, souvent dans la misère et la souffrance, vous savez que le Retour au Pays d’Israël, devenu possible, est une obligation morale irréfragable.

Entendre des gens qui se targuent de connaissances juives par l’étude du talmud oser prétendre avec suffisance qu’ « Israël n’est pas la solution », a ainsi quelque chose de profondément choquant. Cette tentative de trouver une justification à la pérennisation de l’exil des Juifs en France, au moment même où ce Pays, comme l’Europe entière, sombre sous la poussée de l’Islam, alors que tous les voyants sont au rouge, constitue bien une autojustification perverse pour conserver un statut de leader à l’instar des dix explorateurs envoyés par Moïse, qui ont trahi.

Léon Rozenbaum

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.