TEXTE INTEGRAL EN FRANCAIS DE LA LOI SUR LA NATION

La Loi Fondamentale sur la Nation qui a été adoptée récemment par La Knesset est d’une extrême banalité et ne fait que traduire dans une loi de type constitutionnel une série de réalités vieilles de 70 ans mais non encore codifiées. La levée de boucliers qu’elle inspire tant en Occident que parmi certaines minorités en Israël ne fait que mettre en lumière la mauvaise foi de tous ceux qui prétendent encore refuser au seul Peuple Juif l’exercice de ses droits nationaux dans son Pays. Cette ségrégation antijuive n’est qu’une des branches de l’antisémitisme qui n’est pas seulement la négation des droits individuels des Juifs mais aussi la négation de leurs droits collectifs.
Afin de clarifier la question pour les personnes de bonne foi, après tous les délires écrits et entendus, il est essentiel que le texte intégral de loi soit accessible aussi en Français.

La Loi sur la Nation

  1. Principes de base
  2. La Terre d’Israël est la patrie historique du Peuple Juif sur laquelle s’est constitué l’État d’Israël.
  3. L’État d’Israël est l’État national du Peuple Juif par lequel il exerce son droit naturel, culturel, religieux et historique à l’autodétermination.
  4. L’exercice du droit à l’autodétermination nationale dans l’État d’Israël est spécifique au Peuple Juif.
  5. II) Symboles de l’État
  6. a) Le nom de l’État est : »Israël ».
  7. b) Le drapeau de l’État est blanc, deux bandes bleues près des marges, et une étoile de David bleu ciel au milieu.
  8. c) Le symbole de l’État est une lampe à sept branches, des feuilles de vigne sur chaque côté, et le mot: « Israël » à sa base.
  9. d) L’Hymne de l’État est la « Tikvah ».
  10. e) Des détails concernant les symboles de l’État seront fixés par la loi.

III) Capitale de l’État

  1. Jérusalem entière et unifiée est la capitale d’Israël.
  2. IV) Langue
  3. L’Hébreu est la langue de l’État.
  4. La langue Arabe jouit d’un statut spécial dans l’État; la réglementation de l’usage de la langue Arabe dans les institutions officielles ou devant celles-ci, fera l’objet d’une loi.
  5. Aucune disposition du présent article ne portera atteinte au statut effectif de la langue Arabe avant l’entrée en vigueur de la présente loi fondamentale.
  6. V) Rassemblement des Exils
  7. a) L’État sera ouvert à l’immigration des Juifs et au Rassemblement des Exils.
  8. VI) Le lien avec le Peuple Juif
  9. L’État déploiera des efforts pour garantir la sécurité des membres du Peuple Juif et de ses citoyens se trouvant en détresse ou emprisonnés en raison de leur Judéité ou de leur citoyenneté.
  10. L’État agira sur les communautés de Diaspora pour la conservation du lien entre l’Etat et les membres du Peuple Juif.
  11. L’État agira en vue de la conservation de la Tradition culturelle, historique et religieuse du Peuple Juif au sein du Judaïsme de Diaspora.

VII) Développement urbain et agricole des Juifs

  1. L’État considère le développement urbain et agricole des Juifs comme un objectif national et agira en vue d’encourager et de promouvoir ses initiatives et son renforcement.

                                   VIII) Calendrier officiel

  1. Le calendrier hébraïque est le calendrier officiel de l’Etat et à ses côtés le calendrier grégorien servira aussi de calendrier officiel; L’emploi du calendrier hébraïque et du calendrier grégorien sera fixé par la loi.
  2. IX) Jour de l’Indépendance et Jour du Souvenir
  3. Le jour de l’Indépendance est le jour de la fête nationale de l’État.
  4. Le Jour du Souvenir des victimes des guerres d’Israël et le Jour du Souvenir de la Shoah et du Courage sont des jours du souvenir officiels de l’État.
  5. X) Jours de Congé
  6. a) Le Chabat (Samedi) et les fêtes juives sont des jours de repos fixes dans l’État; Les personnes non-juives ont le droit de fixer leurs jours de congé, leur jour de repos hebdomadaire et lors de leurs fêtes; les détails concernant ces points seront fixés par la loi.
  7. XI) Conditions de modification de la Loi Fondamentale

La présente Loi Fondamentale ne pourra être modifiée que par une Loi Fondamentale qui recueillera la majorité des membres de la Knesset.

 

 

 

12 réponses à TEXTE INTEGRAL EN FRANCAIS DE LA LOI SUR LA NATION

  1. Élie de Paris dit :

    Bien entendu qu’il n’y a rien de nouveau.
    Ni d’étonnant. On se demande pourquoi nommer ce texte « Loi ». Ce n’est qu’une simple carte d’identité. Mais finalement, c’est le fait que le Juif ne soit plus le « Juif de tout le monde » qui agace ceux qui nous haïssent. 20 siecles à nous affubler errant, puis nous chasser d’ici, de là, de go home, maintenant qu’on y est, maitre de nous-mêmes, ça les dérange. Pire, ils sont furieux !
    Ça vous rappelle quelque chose, non ?
    Mais si !
    Pharaon, qui s’exclame, avec ses sujets !
     » Qu’avons-nous fait, de renvoyer Ysraël, qui nous servait ? »

  2. Pierre Noah k. dit :

    Cette loi est simple et d’une grande clarté. On s’étonne de la réaction qu’elle provoque dans le monde. Il y a vraiment de la mauvaise foi chez ceux qui la critique.

  3. Paul dit :

    Il n’est rien là qui soit différent de la déclaration « Balfour », du texte de l’ONU qui consacra le partage de l’ancienne Palestine mandataire de l’époque anglaise en deux états, l’un juif et l’autre arabe, et de la déclaration d’indépendance de l’état d’Israël qui cite 26 fois Israel comme étant l’état du peuple juif.
    Avec cette loi, Israel qui n’a pas encore de constitution tient là une loi fondamentale qui en sera l’axe majeur.
    Seuls les esprits chagrins, et ceux qui voudraient revenir sur le vote de l’ONU en 48, y trouvent à redire.
    Encore et toujours remettre en cause l’existence même du peuple juif.

  4. Smadja sion dit :

    Cette loi est d’une grande banalité, elle ne fait que confirmer les faits présents. Pourquoi un tel charivari?

  5. zoro dit :

    Il serait bon maintenant de réclamer a l`ONU de nous faire restituer les parties des terres qui ont été assignées a Israel dans le partage de 47 et qui ont été occupée illégalement par la Jordanie en 48, mais jamais rendu a leur propriétaires Israel, mais mis a la disposition des Arabes se réclamants d`un peuple Palestinien inconnu qui occupe ces terre frauduleusement.

  6. Jean-Claude de paris dit :

    J’approuve à 100 pour 100 cette loi elle nous protégera contre l’envahisèment rampant des arabes qui grâce à la technique du salami chère à Arafat nous grignotent Tranche par tranche notre état . Ou sont les chretiens du Liban et d’irak ? Ou sont les juifs des pays arabes? L’ett Juif biblique s’etendai De chaque côté du Jourdain mais il y’a déjà un état palestinien en Jordanie un autre à à Gaza un autre sur une partie de la Cisjordanie !mais les arabes veulent tout et surtout sans aucun juif!

  7. chicha dit :

    Je cite tjrs cette expression arabe

    Les chiens aboient et la caravane passe

  8. Jeremie etsesjeremiades dit :

    Faut attendre la décision de la cour suprême israélienne .beaucoup de gens risquent d’être déçus …

  9. Léon dit :

    Je suis vraiment étonné de la banalité de ce texte, et stupéfié qu’il déclenche une telle hostilité. Je ne peux m’empêcher de comparer avec la France, ma seconde patrie (pas moins importante à mes yeux). Est-ce que la France ne dispose pas d’une langue officielle, d’un drapeau, d’un hymne, d’une capitale ? Qu’y a t il donc d’exceptionnel dans ce texte -d’aucuns diraient de raciste, voir même d’apartheid- ? Et bien justement j’y trouve deux éléments qui constituent une très grande ouverture vis à vis de ses minorités culturelles ou religieuses, toujours en comparaison avec la France.
    1. Le premier point est celui du statut de la langue arabe. Est ce que la France reconnait à la langue arabe ou à une autre langue un statut privilégié ? Qui ne se souvient de l’acharnement de la France à revendiquer son « exception culturelle » au point de faire la chasse (par la loi !) à l’usage de l’anglais et à son invasion dans bien des domaines ?
    2. Le second point concerne les congés officiels (en France, Noël par exemple) et surtout l’énorme difficulté que connaissent les étudiants juifs quand des examens sont fixés à des dates correspondant à leurs fêtes ? Est ce que kla constitution francaise, est ce que le ministère de l’éducation nationale prend en compte le calendrier religieux arabe ou juif ? Que nenni ! Veux pas savoir !
    Que faut il donc penser ? Et que penser quand se manifeste une opposition aussi violente à un texte aussi banal ? Opposition intérieure d’abord, bien entendu, mais bien vite médiatisée et amplifiée par les media de tout poil, surtout « poil de gôche, bien pensant, sur de lui même et..dominateur ? Je ne peux m’empêcher d’y voir un refus persistant à l’existence du seul état juif existant dans le monde, refus fait au peuple juif de s’autodéterminer, 70 après les guerres de survie auxquelles il a été confronté.

  10. I think this is among the most significant info for me.
    And i am glad reading your article. But should remark
    on some general things, The website style is wonderful,
    the articles is really nice : D. Good job, cheers https://Www.ultramodapk.net/doze/

  11. guy haddad dit :

    Shabbat Shalom .

    Ce rappel des principes mêmes de la fondation de l’état Nation Juif ……n’apporte rien de nouveau dans le décor.
    Toutefois il faut se rappeler : lorsque Israël a la Grippe l’ONU eternue.signé

    Signée en 1919 la declaration Balfour (mandataire de la chute du calife Ottoman) du foyer national pour le peuple JUIF n’avait déja rien d’extraordinaire.. confirmé par la France et le Royaume unis à San Remo. avec partage équivalant 18% Juif et 82 % territoire Arabe,,,,,
    resolution de nov 1947, Jerusalem VILLE UNIVERSELLE garantit par l’ONU (incapable d’en faire l’application) retrait des forces mandataires, chargées de la sécurité des civils, mais que Nenni rien n’y fait5 armées(Jordanie,Syrie,Egypte,Irak,Liban)
    attaquent ensemble bousculant le petit peuple nouvellement admis dans la famille des nations…. (pire : l’angleterre ègale a elle même forme la Légion Arabe sous les ordres d’Un Anglais converti Glubb Pasha, qui s’empare militairement de JERUSALEM réputée devoir être UNIVERSELLE.. la 1/2 de JERUSALEM (la plus sacrée) restera sous tutelle militaire : Jordanienne jusqu’au 6 septembre 1967.

    IL FAUT LIRE LA DECLARATION DE L’ÉTAT D’ISRAEL PAR BEN GOURION………..

    ET l’en s’aperçoit en fait, un copie collé de la loi Nation du Benjamin versus ses ainés, Ben Gourion et Menahem Begin.

    IL FAUT HELAS SE RENDRE À L’ÉVIDENCE
    LA RECHERCHE DE POUS DANS LA TÊTE D’UN CHAUVE(iSRAËL)

    LA FORCE DE L’ARGUMENTATION DE NOS FRÈRES ARABES :
    LA QUADRUPLE NÉGATION : EN 1947, EN 1967, EN 1973 ET EN EFFET LA NEGATION AUX ACCORDS D’OSLO DE ABBOU AMAR, REFUSANT MÊME JERUSALEM DES MAINS DE EHOUD ELMERT ET SES ACOLYTES DIPLOMATIQUES….
    ISRAËL EST la terre offerte par D… au peuple JUIF a qui cela a pris plus de 1900 ans pour revenir a la MAISON….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.