Emile Azoulay n’est plus

Emile Azoulay était un ami très cher. Sa personnalité était attachante à plus d’un titre. Personne peut-être n’a personnifié autant que lui la synthèse entre « l’honnête homme » au sens du dix-huitième siècle français, c’est-à-dire un homme de vaste culture, d’une grande sensibilité et d’une courtoisie exquise, et le Juif fier d’une Tradition de 4000 ans parfaitement conscient aussi de l’enjeu de la résurgence de la souveraineté juive au Pays d’Israël.

Orphelin très jeune en Algérie, il a dû subvenir aux besoins de sa famille  en inventant un système original pour la fabrication de matelas qui devint un succès éclatant. Contraint de quitter l’Algérie en 1962, il rejoint une partie de sa famille  établie à Lyon et dès 1963 il est élu au Conseil Municipal où son éloquence et son efficacité lui feront jouer un rôle de plus en plus important. Il deviendra vice-Maire de l’un des arrondissements clés de la vieille capitale des Gaules.

Mais Emile était aussi un militant juif de première force, tant pour le développement des Bonds de l’Etat d’Israël dont il devint responsable pour l’Europe, que pour le jumelage officiel entre Lyon et Beercheva, que pour la Chambre de Commerce Rhône-Alpes-Israël puis l’Association Rhône-Alpes-Israël Échanges, il se dépensait sans compter et son sourire et sa persuasion donnaient toujours des résultats impressionnants.

Aucune autre organisation n’a probablement réussi au fil des ans à conduire autant de décideurs économiques, politiques et enseignants français de haut niveau à visiter Israël et à y rencontrer de hauts responsables. Le plus souvent, ces personnes reconnaissaient que ces visites leur avaient ouvert les yeux sur la réalité d’Israël.

Emile avait aussi un sens aigu du devoir de mémoire de la Shoah au sens authentique et notamment a œuvré avec insistance pour que soit honoré le souvenir des enfants d’Isieu, ce groupe d’enfants juifs déportés et assassinés par les nazis.

Le Peuple Juif a perdu l’un de ses fils parmi les plus brillants, et les hommes de bonne volonté ont perdu l’un des leurs. Il nous a laissé l’image de son sourire confiant et rassurant et son regard optimiste sur l’avenir. Que son souvenir soit source de bénédiction.

Léon ROZENBAUM

 

2 réponses à Emile Azoulay n’est plus

  1. Zakine Sarah dit :

    Monsieur Rozenbaum,
    Je suis Sarah , la petite fille de votre ami Emile Azoulay.
    Merci , merci et encore merci . Je suis bouleverséepar votre article. La disparition de mon grand-père est une douleur immense, les témoignages me boulversent , j’ai toujours était consciente de la chance que j’avais d’être sa petite fille et de vivre à ses côtés.
    Émile Azoulay n’est plu , mais il a marqué son époque et espère que nous serons à la hauteur de l’exemple remarquable qu’il nous a offert.
    Que sa mémoire soit béni et que son Âme repose en paix auprès du trône céleste.
    Encore merci
    Bien à vous.

    Sarah Zakine
    0689912526

  2. gerard et mc laurens dit :

    bonjour felicitation pour les compliments a votre grand pere tres grand homme que j ai rencontre souvent a RAIE et avec mon mari nous avons fait plusieurs voyages dans votre merveilleux pays continuez a soigner votre gran mere c etait un couple exemplaire nous avons eut beaucoup de chagrin que vous gardiez beaucoup de force pour continuer sa memoire j ai encore des contact avec suzy qui est bien fatiguée
    mc laurens

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.