Laurent Joffrin complice du négationnisme arabe?

Le directeur de la publication de « Libération » a fait paraître récemment un article intitulé: « Dieu est-il diplomate », où, à la lumière de l’exclamation naturelle de l’Ambassadrice d’Israël en France rappelant le simple fait que Jérusalem est la capitale du Peuple Juif depuis 3000 ans, depuis que le roi David l’a proclamée telle, il tente d’accréditer l’idée que l’Histoire juive serait pure légende, en tout cas antérieurement au 6ème siècle avant l’ère commune. Il est vrai qu’un petit nombre d’archéologues Israéliens post-modernes, en mal de publicité, comme Finkelstein et Silberman, avaient il y a quelques années tenté d’accréditer l’idée que le texte de la Thora serait le fruit d’une machination politique des serviteurs des rois de Juda, à l’instar des légendes accompagnant la royauté française.

Or, c’est précisément en ce moment que de nombreux Oulemas, docteurs de l’Islam, lancent une offensive médiatique et essayent de faire croire que les fouilles archéologiques réalisées un peu partout en Israël, n’auraient mis à jour aucune trace des royaumes hébraïques antiques.

Rien n’est plus faux et notamment les découvertes enregistrées sur le site de la Ville de David et dans les tonnes de poussières extraites illégalement par les représentants musulmans sur le Mont du Temple, à Jérusalem, ne laissent aucun doute sur l’historicité des royaumes de David et de Salomon, comme ont été obligés de le reconnaître eux-mêmes les archéologues Finkelstein et Silberman.

Mais, emportés par leur élan, nombreux sont les Musulmans qui affirment qu’Adam, Moïse, David, Salomon étaient des prophètes musulmans bâtisseurs de mosquées…

Cette tentative de phagocyter Israel n’est pas nouvelle : l’Eglise ne s’est-elle pas autoproclamée, durant des siècles, le « véritable Israël »?

Lorsque l’on prétend, comme Laurent Joffrin, fonder une politique et une diplomatie hic et nunc sur des données rationnelles, il est essentiel d’examiner d’abord les faits historiques et de ne pas les distordre parce qu’une théorie historique arrange bien votre penchant idéologique! La pensée juive est elle-même historiosophie, une réflexion morale sur l’Histoire humaine où la nation juive occupe naturellement une place essentielle. Il n’est pas possible de sauter à pieds joints sur un tel monument d’humanité comme il n’est pas possible d’ignorer les témoignages des historiens grecs et latins sur l’Histoire juive!

Si l’on ne peut plus enseigner la Shoah au Royaume-Uni et dans de nombreux établissements en France, sous la pression des élèves musulmans, et si des journalistes de renom en France cèdent au chantage arabo-musulman à la réécriture de l’Histoire dès qu’il s’agit des Juifs, je ne donne pas cher de l’intelligence française, dans tous les domaines, dans vingt ou trente ans….

La France est considérée comme une vieille nation solidement établie dans son pays. Or les historiens sont d’accord pour considérer la bataille de Bouvines en 1214 comme le point de départ de cette nation, soit environ 800 ans. Nous, Juifs, prétendons que notre capitale existe depuis 3000 ans avec preuves à l’appui. Mais même, si par extraordinaire, la thèse de Joffrin était confirmée, nous n’aurions « que » 2600 ans, plus de trois fois plus que la France! Joffrin ne saisit pas le grotesque de son propos pour tenter en dernière analyse de mettre en cause nos droits sur notre patrie…

 

 

Leon ROZENBAUM

 

 

Une réponse sur Laurent Joffrin complice du négationnisme arabe?

  1. Mamouchka dit :

    Ce journaliste est bouffi de prétention, ignare et malfaisant et la France sombre dans l’idiocratie et la bien-pensance qui nous annihileront. Je sui chretienne evangelique et je défends Israël que j’aime tant. Mamouchka

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.