LE SCHISME

Donc, tout se précipite Le pseudo « Jstreet » qui n’a de populaire que le nom puisqu’il n’est qu’une créature obamienne de quelques Juifs assimilés en grande confusion d’identité et haine de soi, tente de s’implanter en Europe et veut faire circuler un texte qui est un morceau d’anthologie exilique et schizophrène mais finalement violemment négationniste des droits souverains du peuple d’Israël à l’indépendance et à la souveraineté sur sa patrie historique libérée.

Il est temps d’être sérieux! 62 ans après la résurgence de la souveraineté juive dans son pays, si chèrement payée, des Juifs qui prétendent « aimer Israël » en appellent ouvertement à des pressions européennes (comme si trente années d’hostilité eurabienne acharnée étaient de nature à entamer le vouloir-vivre des nouveaux Hébreux!) contre la volonté du Gouvernement légitime et démocratiquement élu de l’Etat d’Israël. Voila des gens qui ont manqué le coche de la libération nationale et qui sont en train de se noyer dans l' »Egypte » actuelle que constitue le monde occidental et qui prétendent savoir mieux que les principaux intéressés ce qui est bon pour eux! C’est déjà plus que de l’outrecuidance. L’adoption pure et simple du narratif arabe concernant la Samarie, la Judée et spécialement Jérusalem, coeur vibrant de la Judée d’où même ces renégats tirent leur nom, leur prétention à juger « au nom de la morale » la libération irréversible de notre capitale éternelle, montrent qu’ils ont sombré, abdiqué, trahi. Ils sont laminés, écrasés, décérébrés non seulement par les pétrodollars mais aussi par la lâcheté européenne qui a conduit ces peuples à se rendre sans combat devant l’autocratisme, le sexisme, la féodalité et la violence des régimes arabes et musulmans et qui sont en train de les déliter systématiquement. Si tant de traitres au Peuple Juif n’étaient pas devenus ce temps derniers, d’improbables « héros » médiatiques dans l’Occident perverti, ce misérable pamphlet ne mériterait pas mieux qu’un haussement d’épaules. Mais nous savons qu’une minorité de Juifs en Occident, face à la montée très réelle des périls, sont fatigués d’assumer la haine montante contre Israël et les Juifs et croient acheter leur tranquillité en hurlant avec les loups. Le schisme chrétien n’est pas né autrement. Peut-être une autre branche perdue est elle irrémédiable?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *