Le Gush Etzion vu de Jérusalem

Le Gush Etzion vu de Jérusalem

Lire la suite »

Jérusalem

Jérusalem

Vue du quartier de Guilo Lire la suite »

Désert de Judée

Désert de Judée

Lire la suite »

 

Les gilets jaunes

Que se passe-t-il en France? Il y a à peine dix-huit mois, un homme jeune et dynamique, Emmanuel Macron, bouleversait une carte politique française en vigueur depuis au moins un demi-siècle et bien plus, obtenait à l’Assemblée Nationale française une majorité introuvable. Or voici que ce même leader après un délai si court est largement contesté et que se lève une jacquerie populaire suffisamment massive pour que l’on s’interroge sur ses conséquences politiques à court, moyen et long terme qu’il ne viendrait à l’idée de personne de vouloir minimiser ou ignorer.

Robert Badinter à Jérusalem

Une note de lecture, dans un groupe Yiddish francophone, d’un ouvrage récent de Robert Badinter évoquant la destinée tragique de sa Grand-Mère maternelle, assassinée par les nazis en France, m’invite à partager l’expérience d’une « rencontre » à Jérusalem avec ce haut personnage de l’Etat français, parce qu’à mon sens, cette expérience est très significative.
Je suis un juriste de formation française, avocat israélien à Jérusalem depuis 1979. Il y a quelques années, me trouvant par hasard dans les locaux de l’ordre des avocats à Jérusalem, j’appris qu’au même moment, M. Robert Badinter se trouvait là et donnait un exposé en Anglais.

The problems of the West

When one considers the problems facing today Western civilization, it may be useful, in order to maintain hope, to carry out a vast historical analysis over several millennia.

The problems of the West are really serious and the least are not the rise of Islam in Europe and America, climate change, globalization orchestrated by dark forces, rising insecurity, pollution, the loss of national identities, hedonism, frenzied individualism, desertification of the countryside, questions about education at time the Internet is present at any moment on your phone, etc.

Even if beyond 10,000 years, our historical knowledge proper becomes vague, we have at least some certainties: the climate has already experienced changes in the historical era, civilizations, sometimes advanced, have developed in empires and then ebbed in the face of other growing civilizations, equilibrium has sometimes been created for centuries and then broken off abruptly. Certain natural disasters and, of course, wars, have defeated brilliant civilizations with scientific knowledge and remarkable works of art to lead the world into times of chaos and barbarism.

Les problèmes de l’Occident

Lorsque l’on considère aujourd’hui les problèmes qu’affronte la civilisation occidentale, il peut être utile, pour conserver l’espoir, de procéder à une vaste analyse historique sur plusieurs millénaires.
Les problèmes de l’Occident sont réellement graves et les moindres ne sont pas la montée de l’Islam en Europe et en Amérique, les modifications climatiques, la globalisation orchestrée par des forces obscures, l’insécurité montante, la pollution, la perte des identités nationales, l’hédonisme, l’individualisme forcené, la désertification des campagnes, les questionnements sur l’éducation à l’heure de l’Internet sur portable, etc…

Le Train

Il y a quelques années, l’auteur de ces lignes a tenté d’expliquer à la Commission Alyah et Intégration de la Knesset une certaine image figurative de la situation paradoxale du Peuple Juif: Imaginez, disais-je, un train très long passant sous un tunnel. La tête du train a depuis longtemps dépassé le tunnel et l’expérience de ce franchissement est déjà oubliée. Le milieu du train se trouve sous le tunnel, et la queue du train ignore encore qu’elle devra passer sous un tunnel.

TEXTE INTEGRAL EN FRANCAIS DE LA LOI SUR LA NATION

La Loi Fondamentale sur la Nation qui a été adoptée récemment par La Knesset est d’une extrême banalité et ne fait que traduire dans une loi de type constitutionnel une série de réalités vieilles de 70 ans mais non encore codifiées. La levée de boucliers qu’elle inspire tant en Occident que parmi certaines minorités en Israël ne fait que mettre en lumière la mauvaise foi de tous ceux qui prétendent encore refuser au seul Peuple Juif l’exercice de ses droits nationaux dans son Pays. Cette ségrégation antijuive n’est qu’une des branches de l’antisémitisme qui n’est pas seulement la négation des droits individuels des Juifs mais aussi la négation de leurs droits collectifs.
Afin de clarifier la question pour les personnes de bonne foi, après tous les délires écrits et entendus, il est essentiel que le texte intégral de loi soit accessible aussi en Français.

Homosexualité et Judaïsme

Les derniers évènements en Israël sur ce chapitre nécessitent une mise au point au niveau des principes et il serait souhaitable que s’ouvre un large débat démocratique à la lumière aussi de la définition juive de l’Etat.
Suite à l’adoption de la loi sur la gestation assistée qui exclut les homosexuels de cette faculté, de très importantes manifestations ont eu lieu dans diverses villes du pays, assorties de menaces contre le Gouvernement et contre le Premier Ministre en particulier.
Le Grand-Rabbin de Jérusalem Arieh Stern s’est exprimé vigoureusement en soutien à l’exclusion des homosexuels de la faculté de recourir à la gestation assistée pour élever des enfants dans un cadre homosexuel antinaturel.
Cette prise de position a déclenché un tir de barrage non seulement des organisations représentatives des groupes homosexuels, lesbiennes et transsexuels, mais aussi de la presse écrite, radiophonique et télévisée et des politiques se considérant comme « progressistes ».

La Loi sur la Nation

Les attaques de plus en plus agressives contre les promoteurs de « Hok Haleom », la « Loi sur la Nation » promue par la majorité parlementaire à la Knesset et le Premier Ministre, sans compter les tentatives d’immixtion de l’ambassadeur de l’Union Européenne pour dénoncer ce projet de loi dans des termes d’une violence inacceptable, sont très significatives.
Dans un monde qui accepte sans broncher depuis des années les menaces génocidaires contre Israël de l’Iran et d’autres, qui accepte la négation absolue de la légitimité de la souveraineté juive dans sa Patrie Historique, sous quelque forme que ce soit, par un nombre croissant de pays, et d’hommes et de femmes à la surface de la planète, rien n’est plus nécessaire que d’affirmer dans un texte principiel interne, cette constatation élémentaire que l’Etat d’Israël est d’abord et avant tout, l’Etat National du Peuple Juif et qu’il est parfaitement légitime.

Accélération de l’Histoire

Tout se passe comme si les évènements mondiaux actuels convergeaient vers un dévoilement lent mais de moins en moins contestable des fins dernières de l’Humanité. Certes, il reste encore beaucoup d’inconnues à déchiffrer et chacun est libre de juger par lui-même du degré de transcendance et de celui d’immanence où il veut bien placer son regard.
Pour la foi juive, l’Histoire du monde a une direction et un sens. Nous ne sommes pas ballotés dans un monde absurde errant au petit bonheur du hasard et de la nécessité. Le Créateur du Ciel et de la Terre a laissé sa place à l’Homme, en toute liberté, pour accomplir Son monde et faire réussir l’Histoire de l’Homme selon un contrat moral. La Bible hébraïque nous raconte comment après les échecs répétés de l’humanité, la stratégie des Patriarches Abraham, Isaac et Jacob mise en œuvre par la suite par Moïse, a consisté à constituer à partir d’une famille, un Peuple qui acceptera une conduite de moralité venue d’en-haut au Sinaï, et qui, par l’exemple, convaincra l’Humanité entière de reconnaître la royauté divine en vue d’un assainissement moral global.

Quand la duplicité des « élites » européennes devient faillite morale

Les Européens savent mieux que le Hamas ce que ses terroristes faisaient aux frontières d’Israël. Quand les gens du Hamas affirment en milieu arabe que leurs attaques n’étaient pas des manifestations pacifiques, les Européens veulent les persuader qu’ils se trompent.
Voilà qui est tout de même inouï: les terroristes du Hamas s’évertuent partout dans le monde arabe, à la différence de leurs mises en scène en Occident, à convaincre leurs interlocuteurs que leurs opérations contre la frontière avec Israël avaient un caractère violent, puisqu’effectivement ils ont lancé des centaines d’hommes armés, dument entrainés dans leurs rangs, à tirer à balles réelles sur les forces armées d’Israël, à déchirer la clôture en plusieurs endroits (pas moins de treize), pour tenter des percées et déposer des dispositifs explosifs pour les faire sauter au passage des Israéliens. Le tout sous le couvert de dizaines de milliers de civils hommes, femmes et enfants fortement encouragés à leur servir de boucliers humains sans le savoir.